Santa-Maria-Figaniella
20143 Santa-Maria-Figaniella
GPS : 41.707882, 9.005583

Santa-Maria-Figaniella se trouve à 450 mètres d’altitude et appartient à l’ancienne piève de Viggiano. C’est un village entouré par de moyennes montagnes, où chênes verts et maquis corse sont en compétition entre eux.
Le principal cours d’eau de cette commune est la rivière de Baraci, qui prend sa source à 1040 mètres d’altitude. À citer également les ruisseaux de Barab, de Bruscaju, de Capannajola, de Firuletu, de Giavina, de Mulina, de Scala et de Verju.

Pendant le Moyen Age cette commune a connu la menace représentée par les Barbaresques et par les Sarrasins. C’est pourquoi la population a dû se réfugier plus haut dans les montagnes, où les archéologues ont récemment découvert de nombreux sites préhistoriques.

Les amateurs d’art pourront visiter l’église paroissiale de l’Assompion-de-Marie (XII° siècle), qui a été restaurée plusieurs fois et qui est considérée l’un des meilleurs exemples de l’héritage pisan de la Corse. Cette église est classée monument historique et est composée d’une nef unique et d’une abside en cul-de-four. Les décorations de cette église sont très détaillées et peu communes dans la région : on peut observer des plantes, des animaux surnaturels, des hommes aux traits du visage très caractéristiques, des anges, des démons… Pour certains, les visages sculptés rappellent les cavaliers mongols, ce qui a donné lieu à plusieurs théories sur le rapport entre les cavaliers mongols et la Corse. Plusieurs chapelles et églises, pour la plupart en ruines, attestent de l’importance passée de ce territoire.

Santa-Maria-Figaniella se situe à 23,5 km de Sartène, à 61 km de Porto-Vecchio et à 84 km d’Ajaccio. Cette commune est traversée par la route D19.