Furiani
20600 Furiani
GPS : 42.658707,9.414253

Furiani se trouve à 190 mètres d’altitude et appartient à l’ancienne piève d’Orto. Cette commune est bâtie sur un éperon rocheux et domine l’étang de Chjurlinu, qui fait partie du réseau de réserves naturelles de la Corse et qui accueille chaque année de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs comme la grande aigrette, la bécassine des marais, le courlis cendré, le grand cormoran, le goéland d’Audouin et le goéland leucophée.
Cette commune – comme beaucoup d’autres villages de l’île de beauté est presque coupée en deux : le village "ancien", qui se trouve sur les hauteurs, et le village "moderne", qui longe la plaine et la Route Nationale.

Cette commune est concernée par une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de 2e génération : Étang, zone humide et cordon littoral de Biguglia.

À Furiani se trouve le stade de football de la ville de Bastia, dédié à Armand-Cesari.  C’est ici qui a eu lieu la catastrophe de Furiani, qui a tristement marqué la demi-finale de la coupe de France 1992 face à l'Olympique de Marseille à cause de l’effondrement d’une tribune provisoire provoquant 18 morts et 2357 blessés.

Les amateurs d’art pourront visiter l’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (XVII° siècle), qui est devenue l’église paroissiale après la destruction de l'église Saint-Érasme lors de la grande révolte contre la République de Gênes du XVIII° siècle. Si vous avez envie de marcher alors vous pourrez tomber sur les ruines de plusieurs chapelles, qui se trouvent un peu partout sur le territoire de cette commune.
Au centre du village vous pouvez admirer la tour Paoline, qui faisait partie d'un ancien château et qui a été entièrement rénovée par Pasquale Paoli.

Furiani se situe à 10 km de Bastia, à 67 km de Corte et à 87 km de l’Île-Rousse. Cette commune est traversée par la route D364.